• Allez, on s'offre une petite balade dans le mois des roses mais où les vivaces ont aussi leur mot à dire.

    Puisque vous aimez les plans larges, je reprends les photos que j'avais tirées de l'étage, 

    puis nous nous baladerons devant les différents massifs

    L'entrée du jardin

    Il est au nord de la maison mais bénéficie du soleil jusqu'en fin d'après-midi.

    C'est la partie la plus structurée, avec ses différents petits coins, en alignement,

    pour cause de fosse septique tout le long des différentes chambres!

    Rétro 2019: juin

    A droite quand on rentre, l'enclos des poules.

    Deux exemplaires d'un rosier blanc formant un gros buisson, accueillent le visiteur.

    Rétro 2019: juin

    Suivis d'une arche où se mêlent rosier inconnu et clématites

    Rétro 2019: juin

    Mosaïque des fleurs de l'enclos des poules

    Rétro 2019: juin

    A gauche quand on rentre, le massif du poisson dont j'ai tiré très peu de photos...

    ( Carole, c'est là que j'ai planté ta valériane smile)

    Rétro 2019: juin

    Derrière ce massif, le coin romantique, peu de photos aussi...

    Vous ne verrez plus cet affreux échafaudage, j'ai prié Pierre de l'enlever,

    j'ai créé là un tout petit massif...

    Rétro 2019: juin

    A sa suite, la terrasse en bois avec son grand bac où fleurissent Sourire d'orchidée et Allégro,

    où s'entremêlent clématites et pois de senteur

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Rétro 2019: juin

    Le massif de Nell est tout jeune encore, juste un mois!

    Rétro 2019: juin

    Rétro 2019: juin

    Et puis vient le grand massif des dahlias

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Roses en mosaïque

    Rétro 2019: juin

    Et les vivaces pour compagnes

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Le passage entre deux claustras croulant sous les roses nous mène vers la partie sud de la maison

    Rétro 2019: juin

     Rétro 2019: juin

     

     

     

    Rétro 2019: juin

     

     

     

    Du massif  "sous la fenêtre de la cuisine" ( faut vraiment que je lui trouve un nom!) vous ne verrez que Ghislaine de Féligonde,

    j'ai oublié de tirer des photos de l'ensemble sarcastic

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Le massif plein  Sud, lui, je l'ai mitraillé ;-)

    Rétro 2019: juin

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Quelques roses du sud en mosaïque

    Rétro 2019: juin

    Le massif "Petit paradis" en pleine forme en juin, je l'ai agrandi cet automne et demandé à Pierre de le délimiter par une bordure

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juin

     

    Rétro 2019: juin

     

    Les thalictrums entrent en scène, j'ai une relation passionnelle avec cette famille de plantes...

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Dans le coin Zen,  les astilbes et les escargots sont à l'oeuvre

    Rétro 2019: juin

     

     

    Rétro 2019: juin

     

     

     Je vous laisse sur ces dernières photos du puits où fleurissait "The Mayflower", je l'ai remplacé par un plus petit rosier " Enfant d'Orléans". j'espère avoir pris la bonne décision...

    Rétro 2019: juinRétro 2019: juin

    Bon dimanche à toutes et tous!

    A bientôt!

     


    34 commentaires
  • Chaque jour, nous vivons des instants de petits bonheurs et pourtant la plupart du temps, nous n'y prenons pas garde!

    En me promenant chez Emmaüs cette semaine, j'ai trouvé un livre qui m'a ouvert les yeux:

    "L'art des instants heureux" d'Anne-Marie Royer-Plantin

    Les instants heureux

    " Au fil des heures de la journée, au rythme des saisons, de la Promesse de l'Aube à la Paix de la Nuit,

    Anne-Marie Royer-Pantin glane avec délicatesse et sensibilité des moments de bonheur, images d'instants heureux,

    écloses dans le quotidien le plus proche et le plus familier.

    «Se réveiller tout doucement», «marcher dans la rosée», «acheter le pain», «lire sous l'arbre»,

    «tendre son visage à la pluie», «cueillir les figues», «entendre gronder l'orage»...

    Une centaine de courts textes, poétiques et sensuels, évoquent des émotions librement vécues, des expériences de joie et de sérénité à portée de chacun.

    Autant d'occasions de faire une pause ou l'école buissonnière, de jouir d'un plaisir passager, de s'accorder au cycle naturel des heures du jour,

    d'ouvrir les yeux, de savourer la poésie et la beauté du monde, de faire la part belle aux cinq sens : écouter, regarder, goûter, toucher, respirer...

    Un livre pour donner du temps à la vie, pour accueillir le bonheur qui passe, à portée de main, à portée de regard."

    ***

    Je ne l'ai pas lu d'une seule traite, je le déguste par petites touches. Je me reconnais dans beaucoup de situations,

    Anne-Marie Royer y met les mots avec une grande douceur.

    ***

    Cette semaine a été consacrée au nettoyage du grand massif des dahlias quand la météo le permettait...

    J'ai presque fini :-)

    Je me suis octroyée une pause pour me consacrer à refleurir quelques paniers

    vers le coin romantique

    Les instants heureux

    renoncules, pomponettes, violas, anémones ont remplacé les pélargoniums fanés

    Les instants heureuxLes instants heureux

    Les instants heureux

    Les paniers qui avaient fleuri au printemps dernier, reviennent pour mon plus grand plaisir.

    A l'automne, j'ai juste remplacé la moitié du terreau par du frais.

    Cette année, je les ai placés dans le coin romantique pour protéger les tulipes des assauts du vent qui les cassait

    Les instants heureuxLes instants heureux

    Les instants heureuxLes instants heureux

    Sur la terrasse en bois, près de la petite cabane, la cagette a pris une jolie patine grisée

    Les instants heureuxLes instants heureux

    Les instants heureux

    Pierre avait récupéré quelques primevères dans la pelouse. Il ne voulait pas qu'elles passent à la tondeuse!

    Il les a plantées au pied de la glycine

    Les instants heureux

    Le diosma est à son apogée:

    Les instants heureux

    une coupe de violas prend le soleil quand il se montre:

    Les instants heureux

    En nettoyant le massif, j'ai découvert des pousses:

                                                                              de la campanule Loddon Anna                                                                                          et de l'ombellifère, Selinum Wallichianum

    Les instants heureuxLes instants heureux

                                                                 Loddon Anna en juin                                                                                                                              Selinum Wallichianum en septembre  

    Les instants heureuxLes instants heureux

     

    et de la pivoine plantée l'année dernière: Catharina Fontijn. Je ne la verrai sans doute pas cette année encore alors je me régale de sa photo trouvée sur le net

    Les instants heureux

     

    Les instants heureux

     

     

     

    L'euphorbe des bois Purpurea:

    Les instants heureux

     Le prostanthera panaché garde son feuillage, il se couvrira bientôt de fleurs mauves:

    Les instants heureux

    Le prunus Kojo-no-mai prend son temps, juste deux ou trois fleurs:

    Les instants heureux

     

     

    Les instants heureux

     

     

    ***

    Cette semaine, j'ai cuisiné pour les oiseaux! J'ai suivi la recette de Nathalie du blog "Un brin Naturel", ici

    Les instants heureuxLes instants heureuxLes instants heureux

    Je n'ai vu personne encore, je pense qu'il y a trop de vent!

    ***

    Léna, ma jeune fille, a crocheté le Koala créé par Monique du blog Méli-Mélo, dans son action pour l'Australie, ici

    Les instants heureux

    Bravo Léna! je suis fière de toi ! ^^

    ***

    Vous êtes preneurs d'une double dose de soleil?

    Les instants heureux

    jonquilles éclaboussées de lumière

    ***

    Je finis ce billet par la plus belle vue du jardin en ce moment.

    Clématite Armandii:

    Les instants heureux

    Les instants heureuxLes instants heureux

     

    A bientôt!

     

     

     

     


    36 commentaires
  • J'ai eu un gros coup de stress ce mercredi: on a piraté ma boîte mail et nos portables!

    Je remercie chaleureusement celles qui m'ont prévenue ou tenté de le faire,

    ainsi nous avons pu agir très vite et vendredi, tout était redevenu normal sauf mon moral!

    Alors quoi de mieux que des fleurs pour rebooster tout ça smile

    Je me suis laissée tenter par trois rosiers d'une pépinière d'Ille- et- Vilaine: "Les rosiers Belmontais"

    ***

     Rosier Borneo Odore ® intercomgarf

    porte de grandes fleurs doubles comme des pivoines, 12cm de diamètre, d'un coloris rose clair et dégageant un parfum puissant mêlant le jasmin et la jacinthe.

    Le rosier est d'une végétation compacte et ramifié, 70/80, habillé d'un feuillage vert foncé d'une très bonne résistance aux maladies

    et disposant d'une floraison abondante remontante jusqu'aux gelées.

    Le rosier Borneo Odore ® intercomgarf peut être utilisé en massifs, en bordures, en isolé par 3/5.

    Il a obtenu de nombreuses récompenses pour son parfum." ( descriptif du site)

    Pourquoi je l'ai choisi: par frustration de n'avoir pas vu ma pivoine Sarah Bernhardt fleurir le printemps dernier. Elle lui ressemble beaucoup cette rose Borneo...

    En consolation...En consolation...

     ***

     Rosier George Sand ® (Rosiers Buissons à Grandes Fleurs)

    "Une rose aux qualités exceptionnelles. La fleur au parfum suave et poudré est parfaite et d'une bonne tenue en vase.

    Le rosier qui la porte est vigoureux, et d'une résistance exceptionnelle aux maladies." (descriptif du site)

    Pourquoi je l'ai choisi: ne trouvez-vous pas qu'elle a tout d'une rose de conte de fées avec ses pétales ourlés...

    Et puis "La mare au diable", roman inoubliable de l'époque du lycée...

    En consolation...En consolation...

     ***

     Rosier Jacques Cartier (Rosiers Buissons Anciens)

    "Le rosier est un vigoureux buisson au feuillage abondant portant de belles fleurs très doubles de couleur rose.

    très bonne remontée. rosier portland; 1.20 m - parfumé" (descriptif du site)

    pourquoi je l'ai choisi: c'est la faute à Coco! Elle me le met sous le nez à la moindre occasion, Pikez! wink2

    J'avais dit que je n'y résisterai pas longtemps. Voilà, ça c'est fait! Elle est belle non?

     

    En consolation...En consolation...

     

    ***

    Après je me suis souvenue des graines de tanacetum que m'a proposées Estelle.
    Je n'ai pas eu envie d'attendre, je les ai commandées à la ferme Sainte Marthe.
    tanacetum parthenium "White Star"

    En consolation...

    Et comme j'y étais, j'ai aussi commandé un dahlia x2

    dahlia "Thomas Edison"

    En consolation...

    ***

    La météo joue au yoyo.

    J'ai commencé le nettoyage du grand massif des dahlias mais je vais aussi avoir le temps de lire, je suis en vacances!

    J'ai trouvé la suite du roman de Ken Follett, "Les piliers de la Terre", encore un gros pavé!

    Je ne risque plus de perdre ma page! Monique du blog  Méli Mélo y a pourvu en m'envoyant ses voeux par le biais de ce marque-page assorti de son petit moufle fait maison, j'adore!

    En consolation...En consolation...

    J'aime aussi lire des choses plus légères :-)

    En consolation...En consolation...

     

    A bientôt!

     

     

     


    39 commentaires
  • Amélie, Atiyah, Fabien, Brendan, Ciara, Inès... Qui sont-ils?

    Les tempêtes qui balaient la Bretagne depuis novembre!

    Dennis est en cours... Ca décoiffe encore ce matin!

    ***

    Je me suis demandée ce qui me touchait le plus dans cette première photo du dossier "mai" et j'ai trouvé!

    LA LUMIERE!

    Comme elle me manque durant ces longs mois gris, pluvieux et venteux!

    Rétro 2019: mai

    Rétro 2019: mai

    je l'avais tirée le 2 mai 2019 à 7h47.

    Elle irradie sur presque toutes les photos de ce joli mois

    Rétro 2019: maiRétro 2019: mai

    Rétro 2019: maiRétro 2019: mai

    Il y a aussi les saynètes qui me tiennent à coeur mais je ne suis pas sûre de les revoir cette année...

    The Mayflower dans le puits.Non! Je l'ai planté ailleurs...                         ce pavot, posé devant l'érigeron, au gré du vent...                 les giroflées annuelles se seront-elles ressemées...

    Rétro 2019: maiRétro 2019: maiRétro 2019: mai

    le pélargonium et la sauge, si bien assorties... peut-être s'il ne gèle pas trop fort

    Rétro 2019: mai

    ***

    deux bouquets:

    Rétro 2019: maiRétro 2019: mai

    des associations:

                                                                Bleu sur bleu: iris et népéta                                                                                                 rose Sourire d'orchidée et pois de senteur

    Rétro 2019: maiRétro 2019: mai

                   Dimorphotéca, oxalis et fraises des bois                                                       pivoine Karl Rosenfield  et digitale                                                                  L'oléaria et l'anisodontea

    Rétro 2019: maiRétro 2019: maiRétro 2019: mai

                      le bouquet de la mariée :-)                                                                rose Blush Noisette et  clématite Ville de Lyon                           rose Sweet Cathy et clématite Etoile Violette

    Rétro 2019: maiRétro 2019: maiRétro 2019: mai

    deux mosaïques de roses:

    Rétro 2019: mai

     

    Rétro 2019: mai

     deux bricolages de Pierre:

    la serre

    Rétro 2019: mai

     

     

    Rétro 2019: mai

     

     

    et la couveuse à salades

    Rétro 2019: mai

    un nouveau massif: le massif de Nell

    Rétro 2019: mai

    ***

    quelques derniers clichés...

    Rétro 2019: maiRétro 2019: maiRétro 2019: mai

    Rétro 2019: maiRétro 2019: maiRétro 2019: mai

    et puis le pourquoi du comment: Moutig couve les graines du fenouil, sûrement pour ça qu'il est si précoce ;-)

    Rétro 2019: mai

    A bientôt!

     

     


    37 commentaires
  • Jeudi, une accalmie quasi printanière m'a poussée à faire le tour du jardin.

    Une surprise m'attendait dans le coin Zen... les perce-neige sont revenus!

    Oh juste un petit bouquet qui ne s'étoffe pas au fil des ans mais bon, il est bien là!

     

     

     

     

     

    Autre surprise: l'hellébore offert par Mme G. une de mes clientes fleurit pour la 1ère fois

    sur le même pied, deux fleurs différentes, aux couleurs bien assorties:

    Mon hellébore fétiche continue de s'étoffer:

     

    Les crocus se réveillent timidement. Aujourd'hui, ils préfèrent rester fermés pour cause de tempête

    Les camélias champêtres ouvrent leurs fleurs délicates:

    une giroflée arbustive continuellement en fleurs:

    les arbustes à petites fleurs parfumées me charment en cette période hivernale

    l'Eriostemon:

     

     

     

     

    le Diosma:

     

    L'Azalée Kirin devant l'enclos des poules où...

    deux nouvelles recrues font le bonheur du coq :-)

     

    Moutig

    ***

    Je vous quitte sur cette boite peinte dans la semaine, j'y planterai ces crocus dès que possible.

                                                                                                                 recto, nichoirs                                                                                                                   

    verso, peint au pochoir

     

    A bientôt!

     


    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique