• Allez, je vous gâte, encore un jardin à découvrir!

    Cette fois-ci, je vous emmène dans le jardin de Marie,

    situé au coeur d'une commune emblématique du monde de la fraise:

    Plougastel-Daoulas! ça vous parle, la gariguette de Plougastel?

    Marie ne les cultive pas... elle a une nette préférence pour les roses smile

    A peine poussé le portail, elles me sautent littéralement dessus

    ou est-ce moi qui l'ai fait pour en sentir les parfums...

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Pois de senteur et valérianes leur tiennent compagnie, ils viennent spontanément en se ressemant à l'envi

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Un passage surmonté d'une arche indique le chemin à suivre

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    deux choix s'offrent à moi:

    soit je tourne à gauche vers la terrasse...

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    soit, je continue tout droit en suivant le sentier engazonné...

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    je choisis cette option!

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

     

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    L'hortensia "Ayesha" déjà en fleurs! Marie m'en a préparé une bouture,

    elle sait que je l'adore! Merci!

     

    Sur le grillage de séparation du jardin des voisins, une belle collection de roses pourpres et roses

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Plus loin, toujours sur cette allée, à droite une atmosphère ombragée

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

                                        à gauche, le rosier Paul's Himalayan Musk grimpe sur un vénérable érable                                          les étiquettes pour le jardin se ramassent à la plage :-)

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    à sa suite, un céanothe et un arbre aux anémones ( Calycanthus)

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    La lumière revient en quittant ce sous-bois, une autre destination m'attend

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

     

     

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

     

     

     Un nouveau passage avec son arche garnie de roses

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    En regardant vers la droite, je sursaute... je viens de repérer les ruches! Marie installe des pièges pour attraper les frelons asiatiques, ça marche bien!

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Je ne m'attarde pas ;-) 

    Je pénètre dans une courette où Marie cultive des aromatiques et où pousse un très beau rosier lumineux donnant sur la rue, un cadeau pour les passants...

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    retour vers le jardin, Marie est impatiente de me faire découvrir le grand massif des roses et des vivaces. Elle aime les roses anciennes principalement.

    Ce sont donc des roses que l'on rencontre peu sur les blogs. Je suis sûre que Marie se fera un plaisir de vous donner les noms, si vous en avez envie!

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Vous me  dîtes souvent que les jardins bretons sont d'une incroyable générosité, en voilà une preuve de plus...

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Les roses et les graminées, des associations réussies! Marie, quel est le nom de ce rosier rose pâle?

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    et celui de ce feuillage pourpre?

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    J'aimerais beaucoup avoir un exemplaire de ce rosier à fleurs simples :-)

    ***

    Marie a planté différents iris, elle en a fait un article!

    Ici, les iris de Sibérie révèlent de fins dessins sur les pétales

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    ***

    une belle sauvageonne ( si tu peux récupérer des graines, je suis preneuse :-)

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    ***

    Marie a créé, en fin d'hiver,  un nouvel espace détente sous le grand érable où l'on vient se pauser pour écouter le clapotis de l'eau

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    ***

    L'adorable petit chien de la maison. Le chat faisait la sieste...

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    ***

    Marie fabrique elle même des figurines pour agrémenter les tuteurs

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    ***

    Je reviens vers le sentier, dédaigné au début de la promenade. Le laurier du Portugal est magnifique avec ses grappes de fleurs blanches.

    Son ombre abrite fuchsias et thalictrum

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

     

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    ***

    Une vue d'ensemble avant la pause café

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    Marie avait préparé de belles coupes de... gariguettes, bien sûr! je me suis régalée winktongue

    Vous pouvez suivre l'évolution de son jardin au fil des saisons sur son blog:

    Au nom de la Rose

    ***

    Merci Marie de m'avoir ouvert les portes de ton beau jardin et pour ton accueil chaleureux!

    et merci aussi pour les boutures qui vont enjoliver le mien :-)

    Jardin d'ailleurs... chez Marie, "Au nom de la rose"

    A bientôt!

     

     


    40 commentaires
  • En début de semaine, Laurence m'a invitée à venir l'accompagner pour un tour de son jardin!

    Un petit air  me trotte dans la tête depuis cette visite:

    " C'est un jardin extraordinaire:
    Il y a des canards qui parlent anglais..."

    smile non pas de canard chez Laurence, mais un jeune pigeon orphelin qu'elle a recueilli et nourri depuis des mois:

    Ronchon!

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    Ce week-end, Laurence doit le relâcher. Un oiseau doit vivre dans le ciel et non pas en cage!

    L'émotion doit être forte...

    ***

    la faune est bienvenue ici, grenouilles et hérisson cohabitent mais aussi les chats

    le chat des voisins, curieux de voir cette visiteuse de plus près...

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    et Chatouille, le chat de la maison, qui nous suivra, en quête de câlins

    et pas du tout farouche envers l'intruse que je suis

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Et si nous passions...

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    Le soleil inondait les massifs, la qualité des photos va peut-être s'en ressentir,

    j'ai beaucoup photographié à l'aveugle!

    Mme Isaac Péreire 

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

     

     

     

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

     

    un rosier à fleurs simples l'accompagne, leurs coloris s'harmonisent parfaitement !

    Les arums sont présents dans de nombreux jardins bretons, ils se plaisent beaucoup chez nous

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Astronomia pousse merveilleusement ici, entouré de vivaces

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    et là, une bouture faite un jour de juin, recouvre une arche de ses belles roses

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Une scène romantique autour de la fontaine

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    ce bel iris viendra fleurir aussi " Le petit jardin sur la terre" :-)

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    Le regard s'évade au- delà

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Une allée d'iris de toutes couleurs souligne les contours de l'ancien potager

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    quelques vestiges...

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    un massif très jeune mais déjà si opulent

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Une clématite Montana grimpe sur l'arche assurant le spectacle avant les roses

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    nous en découvrirons d'autres pendant la belle saison

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    La glycine blanche

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Les érables

                                                                                Laurence taillera celui-ci en nuage ...                                                                            elle a suivi une formation, le résultat est admirable

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Partout dans le jardin, des scènes bucoliques m'enchantent

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

                                                                                                     Jasmina, bien ficelé

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    les roses n'ont pas fini de nous charmer

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Laurence adore les euphorbes! Elles le lui rendent bien en se ressemant partout

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    La visite s'achève par un petit tour dans le bois, attenant le jardin

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    Jardin d'ailleurs... chez LaurenceJardin d'ailleurs... chez Laurence

    ***

    Ceci n'est qu'un bref aperçu des merveilles que Laurence plante et crée dans son univers végétal!

    Tout au long de l'année, par le biais de ses photos, elle nous le fait découvrir au gré des saisons,

    sur son blog " Coeur de Marie"

    voici, une image pleine de fraîcheur qui l'illustre bien

     

    Jardin d'ailleurs... chez Laurence

    Merci Laurence, de m'avoir reçue avec gentillesse et générosité,

    je suis repartie avec un carton rempli de plants :-)

    Ils sont disséminés dans le mien...

    ****

    A bientôt!

     


    28 commentaires
  • Je vais commencer par la contrariété, ainsi je ne terminerai pas cet article sur une mauvaise impression!

    Cet automne, j'avais passé commande du rosier Mme Alfred Carrière  sur un site bien connu

    pour le faire grimper sur une des arches fabriquée par Pierre: ici

    J'avais un mauvais pressentiment...

    Rosier Mme Alfred Carrière

    Contrariété et félicité

     

    Le rosier que j'ai reçu! même pas un grimpant! je suis furieuse!

    Contrariété et félicité

    c'est la troisième fois quand même...

    ***

    Voilà pour la fâcherie. Passons à la félicité, qui me vient aussi des roses :-)

    Opaline et ses roses tout en douceur, une romantique très généreuse

    Contrariété et félicitéContrariété et félicitéContrariété et félicité

    Contrariété et félicité

    et mes V.I.P de lundi, prenant la pose devant...

    Françoise et Annick

    ***

    Dans le bac sur la terrasse en bois, c'est le pétillant Allégro qui donne le "LA"

    Sourire D'Orchidée ne va pas tarder à entrer dans la ronde,

    ils s'entendent bien tous les deux.

    Contrariété et félicitéContrariété et félicitéContrariété et félicité

    Contrariété et félicité

    ***

    Rosarium Uetersen dans sa cage bleue.

    J'ai toujours un peu de mal avec sa couleur tirant sur le rouge corail

    mais, elle ressort bien sur le mur en pierres, juste derrière

    Contrariété et félicitéContrariété et félicitéContrariété et félicité

    ***

    Dans l'enclos des poules, Pierre avait fabriqué une arche en fer à béton pour y faire grimper le joli rosier "Sweet Cathy"

    (ne le cherchez pas sur le net, je l'ai rebaptisé car c'était un inconnu)

    Il est non remontant, il parfume de manière exquise.

    Je l'aime beaucoup!

    Contrariété et félicitéContrariété et félicitéContrariété et félicité

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    je lui ai associé deux clématites Viticella, à découvrir bientôt...

    ***

    Au dessus de la serre, Albéric Barbier s'alanguit

    Contrariété et félicité

    Il caracole sur tout ce qui peut lui servir de support

    Contrariété et félicité

     

     

     

    Contrariété et félicité

     

    ***

    Le lilas est en fleurs

    Contrariété et félicité

    Contrariété et félicité

    et l'iris blanc aussi

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    ***

    Oh comme j'aime le rosier Line Renaud et ses grosses roses parfumées!

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    Le turbulent pavot de Californie ( il se resème partout!) lui donne un p'tit grain de folie

    Contrariété et félicité

    quand la fringante digitale ( elle se resème partout aussi!) le rend plus sage 

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    ***

    The May Flower jaillit du puits. Il est intarissable pendant tout l'été et même au-delà...

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    ***

    Sir lancelot, le transformiste ;-), il n'a de cesse de se modifier au fil des jours

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    ***

    Celui que j'avais acheté pour Jasmina et qui ressemble plus à un hybride de thé qu'à un grimpant...

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    ***

    ... et pour Mimi Mathy qui s'avère être Hugues Aufray

    Contrariété et félicité

    ***

    La digitale "Sutton's Apricot", lumineuse à l'ombre, mais...

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    ne préfère-t-elle pas le plein soleil? La voilà partie se resemer dans le petit massif plein sud... enfin, il me semble! on le saura très vite...

    Contrariété et félicité

    ***

    Un joli duo, le thalictrum Elin et le rhodo

    Contrariété et félicité

    ***

    Le rosier La Giralda et ses roses rondes romantiques.

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    ***

    Sur l'arche au sud, le rosier rouge et son parfum suave

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    New Dawn l'accompagne, en un duo contrasté

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    ***

    Quelques scènes...

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    ... et un bouquet composé par les roses Opaline et de fines ombellifères cueillies sur un talus dans ma rue

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    Contrariété et félicitéContrariété et félicité

    Contrariété et félicité

    A bientôt!

     

     


    43 commentaires
  •  De fil en fil...

     

     

    Yvette habitait une vieille maison un peu en « l'état » comme on dit maintenant dans un jargon immobilier, c' était rue des tas de fumier!!!

    A une époque, la richesse des paysans se devinait à la hauteur des tas de fumier bien en évidence !

    Plus haut était le tas, plus il y avait de vaches et plus le paysan était riche !

     

    Il était une fois... De fil en fil

     

    Yvette savait faire des gaufres comme personne, vous savez, dans ces vieux moules noircis et jamais lavés,

    gage de réussite de ces petites merveilles fines et croustillantes.

    Yvette réussissait aussi les caramels, ceux faits avec la crème un peu... passée de jour

    mais qui une fois cuite avec le sucre, ne devait plus, d'après elle

     avoir d'incidence négative sur les intestins... sauf sur les miens !

    Et pourtant, que les caramels d' Yvette étaient bons, très durs... mais très bons !

    Yvette était la cousine... d'Yvette, juste en face, je coiffais l'une, je coiffais l'autre !

    Quelques années en arrière, la liste des prénoms était assez simplifiée et il n'était pas rare de rencontrer des Jules et des Jeanne dans la même famille ;

    une sorte d'héritage qui parfois pouvait semer quelques discordes... même entre cousines !

    ***

    Chaque printemps, à quelques jours près d'après le calendrier tenu à jour d' une main experte, Yvette savait que c'était le moment!

    C'était pour bientôt, ne pas oublier de laisser ouverte au vent, la porte de la vieille remise, celle où dormaient d' un bon sommeil,

    les fourches, bêches et autres outils de jardin, poussiéreux de n'être plus utiles, formant des petits croisillons en hauteur sur des traverses de bois,

    conditions requises pour les demandes de pouponnières indispensables aux hôtes d 'Yvette...

     

    Et quelques jours plus tard, carnet en main, fébrile comme une jeune fille amoureuse, bigoudis sur la tête, (c'est arrivé! ),

    Yvette les comptait, elles tournoyaient autour de la remise, une, puis deux, puis trois et quatre, parfois le double certaines années,

    elles rentraient, ressortaient, elles connaissaient les lieux, jamais elles ne se seraient trompées de rue,

    car les hirondelles aussi, habitaient pour quelques temps rue des tas de fumier!

     

    Il était une fois... De fil en fil

    ***

    Depuis, Yvette et sa cousine rient encore de bon cœur, ou...

    se disputent toujours pour une sombre histoire de bal au village qui aurait tourné à l 'avantage de l' une, mais de là-haut...

    La remise est fermée, la rue des tas de fumier n 'existe plus que dans quelques mémoires

    et les hirondelles continuent de faire nos printemps...

    encore pour quelques temps, ça ne tient plus qu' à un ... fil !

    ***

    En 2012, j' écrivais ce petit texte dans le Courrier des Lecteurs de l 'Est Républicain,

    je l' ai modifié un peu pour que mes deux Yvette reprennent vie sous votre lecture.

    Quand je circulais pour aller coiffer mes clientes en campagne, j' ai vu petit à petit les hirondelles bien désorientées

    par le « gommage » de leurs fils se retrouvant sous terre lors des enfouissements des divers réseaux.

    Des beaux lotissements neufs, portes fermées et plus une seule vieille remise ouverte aux vents des printemps !

    De fils en fils disparus et de remises en remises fermées, les générations à venir auront bien peu à compter au printemps,

    les carnets d ' Yvette se vident au fil du temps...

     

    Il était une fois... De fil en fil

     Texte et dessins de Carole Tahar

    ***

     


    40 commentaires
  • Tous les matins, la rosée se dépose sur la pelouse et les fleurs du jardin.

    Ce dimanche, elle était même blanche...

    " Rosée de mai fait la prairie verte."

    Ce dicton Alsacien ne ment pas, les végétaux s'étoffent à vue d'oeil,

    chaque jour apporte une nouvelle fleur, un nouvel émoi que la nature seule peut nous offrir.

    Avant de vous envoyer promener au jardin ;-),

    voici un petit bouquet de fleurs sauvages cueillies sur un sentier de bord de mer.

    Fenouil sauvage - ail triquètre - ail à fleurs roses - silène maritime - graminées

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    Pierre a fini de monter la serre, non sans mal, il n'avait pas la notice!

    Il l'a surélevée pour des problèmes techniques, à savoir, des tuyaux passent en dessous...

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    le coq surveille les travaux...

     Rosée de mai fait la prairie verte.

                                                                             La première brique                                                                                                       et puis la deuxième, c'est fastoche ;-)

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    et puis, c'est tout, je n'étais pas là pour la suite....

    TADAM! voilà, le résultat

                                                                                              vue de la cour                                                                                                                 et de l'enclos

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

     Rosée de mai fait la prairie verte.

     

     

    Pierre a installé une grande étagère au fond et j'ai repiqué quelques salades

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    Dans la jardinière fabriquée par Pierre, les salades poussent! oui, j'adore la salade :-)

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    Bon, voilà pour mon potager en boîte... Allons voir les fleurs!

    ***

    La clématite montana Mayleen prend ses aises sur la cabane à outils

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

     le chemin qui mène au coin romantique change de décor... Les paniers et potées accueillent des fleurs estivales

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    Le Deutzia hybride ‘Yuki Cherry Blossom' dans le soleil du matin

     Rosée de mai fait la prairie verte.

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    Dans le grand bac, sur la terrasse en bois, ce sont les pois de senteur qui ouvrent la saison des floraisons,

    pourvu qu'ils attendent les roses avant de faner

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    Le massif de Nell s'est encore enrichi de quelques plantes... Je le veux attrayant en toute saison

     Rosée de mai fait la prairie verte.

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    j'ai accroché sur le panneau, une jolie philosophie du jardin

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    Le massif des dahlias se remplume. J'y ai planté des nouvelles fleurs que nous découvrirons ensemble au fil du temps

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    ici, une ancolie arrivée clandestinement dans le pot de la monarde Mélissa ;-)

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    La clématite Ville de Lyon commence à fleurir, il y en a pour un petit moment à la contempler.

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    L'oléaria et l'anisodontea entremêlent leurs fleurs

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    Côté sud, ça s'amplifie!

    les massifs plein soleil...

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    Massif de la terrasse du sud, le plus ancien

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    massif Petit paradis

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    le lilas Red Pixie ne dépassera pas 1m50. Il est aussi parfumé qu'un grand!

    ***

    La clématite Nelly Moser avec ses grandes fleurs roses

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    ... les massifs à l'ombre

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

                                     primevère Sieboldii- " Dancing Ladies "                                                                                           le  rhodo poussant dans le mur

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    quelques ancolies

     Rosée de mai fait la prairie verte. Rosée de mai fait la prairie verte.

    ma préférée! j'adore ses dégradés pastels

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    ***

    Je vous laisse sur une photo de Minoz qui s'est trouvée une couche originale!

    Rassurez-vous, elle n'est pas partie à la déchetterie ;-)

     Rosée de mai fait la prairie verte.

    A bientôt!

     


    45 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires